Retour à l'accueil Accueil Plan du site Nous joindre Portail Québec - Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. Recherche Site du premier ministre du Québec - Ce lien externe ouvre une nouvelle fenêtre. English
Menu Contenu
Ministère du Conseil exécutif

Le Gouvernement du Québec et l’Université Concordia s’unissent pour soutenir la vitalité des communautés d’expression anglaise de partout à travers le Québec

Montréal, le 23 avril 2018. – La ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques et responsable des Relations avec les Québécois d’expression anglaise, Mme Kathleen Weil, a annoncé la signature d’une importante entente de 950 000 $, échelonnée sur deux ans, avec l’Université Concordia, en collaboration avec cinq organismes communautaires afin de promouvoir la vitalité de la communauté d’expression anglaise partout au Québec.

Cette annonce fait suite aux consultations que la ministre et le Secrétariat ont tenu auprès des leaders de la communauté de la province cet hiver, pendant lesquelles les différents enjeux vécus par la communauté ont été discutés.

Dans le cadre de cette entente, l’Université Concordia, par son expertise – elle peut compter sur le Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (QUESCREN) – s’est engagée à acquérir et à diffuser des connaissances en soutien à la vitalité des communautés d’expression anglaise et à renforcer le lien entre les acteurs éducatifs et les acteurs culturels. QUESCREN travaillera en collaboration avec quatre organismes communautaires dans la mise en œuvre de cette initiative : Quebec Community Groups Network (QCGN), English-Language Arts Network (ELAN), Eastern Townships Resource Centre (ETRC) de l’Université Bishop’s et Council for Anglophone Magdalen Islanders (CAMI).

Citations :

«  Je suis ravie de pouvoir compter sur l’expertise de l’Université Concordia et de son Réseau de recherche, connu sous l’acronyme QUESCREN, qui agiront comme des plaques-tournantes pour les projets annoncés aujourd’hui, apportant à la fois la force d'un important établissement d'enseignement supérieur québécois et le savoir-faire des collectivités régionales et urbaines.  »

Kathleen Weil, ministre responsable de l’Accès à l’information et de la Réforme des institutions démocratiques et ministre responsable des Relations avec les Québécois d’expression anglaise

«  En tant que directeur de l'École des affaires publiques et communautaires (ÉAPC), je trouve que cette opportunité de recherche va permettre à QUESCREN de développer des projets de recherche en collaboration avec des partenaires communautaires au Québec et cela rejoint bien l'approche d'engagement communautaire prônée par l'ÉAPC.  »

Chedly Belkhodja, co-directeur, Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (QUESCREN)

«  Comme toujours, le principal objectif du QCGN est de renforcer les infrastructures institutionnelles et politiques ainsi que celles axées sur les services qui soutiennent la collectivité anglophone du Québec afin que nous puissions bâtir la capacité de notre réseau et de nos organisations communautaires à travailler de manière efficace sur les enjeux qui touchent l’épanouissement et la vitalité de notre communauté de collectivités. Ayant dû nous fier pendant des années presqu’exclusivement au soutien du fédéral pour réaliser ces objectifs importants, nous sommes ravis que le Québec se manifeste en venant offrir un soutien aux collectivités anglophones minoritaires.  »

Sylvia Martin-Laforge, Directrice générale du Quebec Community Groups Network (QCGN)

«  La culture et l’éducation sont deux domaines de compétence provinciale, et les avantages pour les étudiants à créer des liens entre les arts et l’éducation sont bien documentés. Or, au Québec il a été difficile pour les artistes anglophones d’établir des liens avec les éducateurs et vice versa, malgré des efforts louables de part et d’autre. Le gouvernement, via son nouveau Secrétariat aux Relations avec les Québécois d’expression anglaise, a rapidement créé un pont qui permettra à de nombreux étudiants, éducateurs et artistes d’apporter une créativité dans la salle de classe de façon innovatrice et intéressante. Chaque projet permettra d’élargir un réseau durable qui enrichira l’ensemble de la collectivité anglophone pendant des années à venir.  »

Guy Rodgers, Directeur général du English-Language Arts Network (ELAN)

« Cette initiative représente un moment charnière pour les collectivités anglophones partout au Québec, puisqu’elle reconnaît que nous faisons partie de cette province diversifiée, inclusive et dynamique. »

Fabian Will, Directeur général, Eastern Townships Resource Centre (ETRC)

« Nous espérons que ce modèle organisationnel devienne un moteur pour le développement économique des Madelinotes et Madelinots d’expression anglaise, en créant des emplois, augmentant la rétention des jeunes et renforçant la vitalité de cette communauté. Avec le soutien du gouvernement du Québec, par l’entremise de son Secrétariat aux Relations avec les Québécois d’expression anglaise, notre organisme pourra élaborer et mettre en œuvre des plans dans les domaines de l'agrotourisme, du tourisme culturel et du développement de produits, assurant une contribution active au développement économique régional de l'ensemble des Îles-de-la-Madeleine. »

Helena Burke, Directrice exécutive, Council for Anglophone Magdalen Islanders (CAMI)

Faits saillants :

Rappelons que le Secrétariat a la responsabilité d’assurer la prise en compte des préoccupations des Québécoises et Québécois d’expression anglaise dans les orientations et les décisions gouvernementales, et ce, en concertation avec les ministères et organismes concernés.

Le Secrétariat travaille en étroite collaboration avec les ministères et organismes offrant des services directs à la population ainsi qu’avec les organismes représentant les communautés d’expression anglaise.

En sus des responsabilités des ministères et organismes envers les Québécoises et Québécois d’expression anglaise, le Secrétariat a pour mandat :

  • d’assurer la liaison avec les groupes sectoriels, régionaux et provinciaux qui représentent les Québécoises et Québécois d’expression anglaise;
  • de s’assurer de la prise en compte des préoccupations des Québécoises et Québécois d’expression anglaise dans les orientations et les décisions gouvernementales ainsi qu’en matière d’accès aux programmes gouvernementaux et de leur application, et ce, en concertation avec les ministères et organismes concernés;
  • de faciliter l’accès aux statistiques pertinentes pour, notamment, documenter les enjeux auxquels les Québécoises et Québécois d’expression anglaise sont confrontés;
  • d’interagir avec le gouvernement fédéral sur les enjeux, les ententes, les programmes ou les politiques pouvant avoir une incidence directe ou indirecte sur les Québécoises et Québécois d’expression anglaise, et ce, en collaboration avec le Secrétariat du Québec aux relations canadiennes et avec les ministères et organismes;
  • de conseiller le gouvernement, les ministères et les organismes en matière de relations avec les Québécoises et Québécois d’expression anglaise ainsi que sur la prestation de services et sur les enjeux, les ententes, les programmes et les politiques pouvant avoir une incidence directe ou indirecte sur cette communauté.

L’Université Concordia s’est engagée envers l’innovation et l’excellence dans l’éducation, la recherche, l’activité créative et les partenariats communautaires. Elle ose être différente et puise dans sa diversité pour transformer l’individu, renforcer la société et enrichir le monde. Même si cet établissement est officiellement bilingue, Concordia représente une des deux universités d’enseignement anglais de Montréal. L’Université compte près de 40 000 étudiants.

  • Fondé en 2008, le Réseau de recherche sur les communautés québécoises d’expression anglaise (QUESCREN) est un réseau de collaboration constitué de chercheurs, d’intervenants, d’établissements d’enseignement et d’autres organismes qui œuvrent à améliorer la compréhension des communautés québécoises d’expression anglaise et à renforcer leur vitalité. La mission de QUESCREN est d’offrir des occasions de promouvoir la compréhension des communautés minoritaires anglophones du Québec et de renforcer leur vitalité par des activités de recherche, de formation, de mobilisation du savoir, de réseautage et de sensibilisation.

Liens connexes :

- 30 -

Voir aussi :

Sommaire des organisations et des projets appuyés par l’initiative SRQEA-Concordia

Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise
875, Grande Allée Est - Québec (Qc) G1R 4Y8 - 418 644-7600
Mise en ligne : 23 avril 2018